Profil de Goldboro

image10

La principale propriété de Exploration Orex inc. est constituée de 37 titres miniers contigus (600 hectares ou 6 kilomètres carrés) à Goldboro, Comté de Guysborough, Nouvelle-Écosse, dans laquelle Orex détient un intérêt de 100%.  Située le long de la côte est de la Nouvelle-Écosse, à environ 185 kilomètres au nord-est d’Halifax, la propriété Goldboro est accessible par une route de gravier de 2,5 kilomètres à partir d’une route provinciale, qui relie le village de Goldboro à la ville d’Antigonish, Nouvelle-Écosse.

 

Historique de la propriété Goldboro

image6mineur

 

La propriété Goldboro a fait l’objet de travaux d’exploration intensifs dans le passé.  Des travaux historiques d’exploration remontent à 1861 lorsque de l’or fut découvert dans des veines de quartz dans l’anticlinal de Issac’s Harbour.  En 1892, Howard Richardson fut le premier à remarquer la présence d’or dans la ceinture d’ardoise (ardoise et quartz) qui plus tard portera son nom.

La ceinture Boston Richardson a fait l’objet d’une exploitation souterraine entre 1893 et 1912;  la production rapportée est de 414 887 tonnes courtes à une teneur de 0,132 oz/t Au (376 383 tonnes à une teneur de 4,53 g/t Au) pour une production totale de 54 871 onces d’or.  On note toutefois que la teneur estimée était de 6,8 g/t Au et, dû au faible taux de récupération de l’époque, la récupération a été abaissée à 4,53 g/t Au.

Géologie à Goldboro

La propriété Goldboro est entièrement recouverte par les roches sédimentaires de la Formation Goldenville, lesquelles sont constituées de grès altérés (greywacke), d’arenite et d’ardoise.  Quatre dépôts minéralisés ont été identifiés à Goldboro : le Main, Richardson, East Goldbrook et West Goldbrook.

La minéralisation en or à Goldboro apparaît en association avec des veines de quartz.  La distribution de l’or est sujette à l’effet pépitique puisque l’or est souvent retrouvé sous forme de larges particules (« nuggets »).  La distribution particulière des grains d’or sous forme de particules peut expliquer le fait que les méthodes d’analyses régulières (i.e. « fire assay » perte au feu) donnent des valeurs en or plus petites que les résultats d’analyses provenant de tests métallurgiques en moulin.  (Vous référer à la section sur l’Effet pépitique pour plus d’information à cet effet).

Plusieurs comparaisons ont été faites entre les dépôts d’or de Victoria Goldfield Central Area en Australie et les dépôts de Meguma en Nouvelle-Écosse.

Infrastructure

La propriété Goldboro, située dans la localité portant le même nom, est facilementimage11 accessible à partir d’une route provinciale.  Il y a aussi une rampe inclinée à Goldboro, laquelle donne accès à la portion près de la surface des ceintures situées immédiatement sous la ceinture Boston Richardson, soit aux niveaux 36 m et 76 m, et sur une superficie de 350 mètres à l’ouest du chevalement Boston Richardson.  La rampe inclinée a été développée par Orex lors du programme d’exploration de 1988.

Campagnes de forage précédentes

En 1987, une campagne de forage a été entreprise afin de vérifier les extensions latérales et en profondeur de la ceinture Boston Richardson dans la partie est de la propriété.  La campagne de 1987 a défini un minimum de 4 nouvelles ceintures sous la ceinture Boston Richardson.

En 1988, un programme d’exploration constitué de forage de surface a été complété sur la partie ouest de la mine Boston Richardson.  Une rampe inclinée à deux niveaux a aussi été développée durant le programme d’exploration de 1988.

De décembre 1989 à février 1990, un programme souterrain de définition a été réalisé à partir du niveau 76 mètres sur des sections espacées de 12,5 mètres l’une de l’autre.  Durant ce programme, des galeries ont été creusées au niveau 76 mètres afin de permettre le forage des ceintures sur des longueurs latérales de 125 mètres.

De 1988 à 1993, différents partenaires se sont impliqués avec Orex dans des programmes d’exploration, qui avaient tous comme objectif d’obtenir du matériel afin de procéder à l’élaboration de différentes méthodes d’analyses dans le but d’obtenir l’estimé de la teneur en or le plus réaliste.

En 1995, Placer Dome a obtenu une option sur la propriété Goldboro, dans le but d’échantillonner et d’analyser l’amas de minerai de développement existant à Goldboro.  Les géologues de Placer ont analysé la minéralisation avec la perspective de la réalisation d’un vrac.  À Goldboro, les hautes valeurs en or se retrouvent habituellement dans les veines, un mélange de quartz, d’argilite (ardoise) et d’arsenopyrite, contenant souvent de l’or visible.

Placer a échantillonné l’amas de minerai de développement en prenant au hasard des échantillons de différentes sortes de roches.  Des lots de 2 kilogrammes, qui ont été analysés en utilisant la méthode Carbon-in-Leach (CIL), ont donné les résultats suivants :

Sorte de roches Teneur obtenue CIL Teneur par Analyse
Greywacke (grès) 1,00 g/t Au 1,00 g/t Au
Ardoise (schist graphiteux) 2,64 g/t Au 2,82 g/t Au
Veine de Quartz 16,18 g/t Au 6,15 g/t Au
Veine 33,62 g/t Au 36,37 g/t Au

Selon l’entente d’option, Placer devait investir 30 000 000 $ pour acquérir un intérêt de 65% dans la propriété Goldboro. Cependant, au début de 1996, Placer oriente ses efforts d’exploration à l’extérieur du Canada et l’entente d’option est abandonnée.  Il n’y a pas eu de travaux d’exploration sur la propriété Goldboro de 1996 à 2004.

Campagne de forage de 2005

En février 2005, Orex a réalisé une campagne de forage de 2 355 mètres de forages pour 23 trous.  Ces travaux étaient concentrés le long de la section de la rampe sur une distance de 225 mètres.  Orex a produit une Estimation des ressources minérales (« ERM ») conforme au Règlement NI 43-101.  À une teneur de coupure de 0,5 g/t Au, Orex a rapporté 13 225 000 tonnes à une teneur moyenne de 1,13 g/t Au, totalisant 484,000 onces d’or dans la catégorie Ressources Mesurées et Indiquées ; et 15 600 000 tonnes à une teneur de 0,63 g/t Au, totalisant 316 000 onces d’or dans la catégorie Ressources Présumées.

L’ERM de 2005 a été réalisée à partir des estimations historiques des ressources réalisées par la Compagnie avant l’adoption du Règlement 43-101.

Campagne de forage 2008

Au début de 2008, Orex a débuté un programme de forage afin de forer la totalité du prolongement de 2,5 kilomètres de la propriété.  Cette campagne est divisée en 5 phases, identifiées Phase 2A à 2E.  À date, la Compagnie a complété les Phases 2A à 2C sur la partie est de la propriété à partir de la West Goldbrook vers la East Goldbrook.  Ces 3 phases d’exploration incluaient 12 175 mètres de forages pour 44 trous.

En août 2009, après avoir complété les Phases 2A à 2C, Orex a annoncé une mise à jour de l’ERM.  À une teneur de coupure de 1,5 g/t Au, Orex a rapporté 2 711 000 tonnes à une teneur de 4,56 g/t Au, totalisant 397 200 onces d’or dans la catégorie Ressources Mesurées et Indiquées et 3 438 000 tonnes à une teneur de 3,67 g/t Au, totalisant 405 926 onces d’or dans la catégorie Ressources Présumées.

(Note :  veuillez consulter les sous-sections « Projets » des Rapports Techniques contenus dans ce site Web pour plus d’informations sur les campagnes de forages de 2005 et de 2008).

Campagne de forage de 2010

Après avoir signé une entente d’option en novembre 2009, Osisko devient le gérant du projet et continue la Phase 2 de la campagne de forage commencée par Orex.  Dans la première moitié de 2010, un total de 59 trous de forage (12 995,5 mètres) ont été complétés au cours de trois campagnes de forage (Phase 2D, 2E et 2F).

La Phase 2D de la campagne de forage (25 trous / 4 894 mètres) a vérifié le secteur de la West Goldbrook sur une longueur de 350 mètres.  Les forages de la Phase 2D remplacent aussi des données incomplètes et/ou non-conformes provenant des forages historiques par des résultats d’analyses conformes.

La Phase 2E de la campagne de forage (16 trous / 3 371,5 mètres) a vérifié la région de Dolliver Mountain, à partir de la minéralisation historique projetée, sur une longueur de 200 mètres en direction de West Goldbrook et sur une longueur de 500 mètres à l’extrémité ouest près de la mine historique Dolliver Mountain.  Une distance de 600 mètres entre les forages à l’est et ceux à l’ouest n’a pas été forée.  Les forages de cette campagne sont des forages exploratoires puisque cette partie de la propriété n’a jamais été forée par Orex auparavant, ni fait l’objet de travaux d’exploration depuis le début de 1900. 

La Phase 2F de la campagne de forage (18 trous / 4 730 mètres) remplace un certain nombre de données incomplètes et/ou non-conformes, provenant des forages historiques, par des résultats d’analyses conformes dans les sections plus profondes dans la région de la Rampe et dans les extensions direction ouest vers la West Goldbrook sur une longueur de 250 mètres.