Estimation des ressources minérales de 2009 (ERM)

Le 4 août 2009, Orex a présenté une nouvelle Estimation des Ressources Minérales (« l’ERM ») de son projet aurifère Goldboro en conformité avec le Règlement 43-101.  Cette ERM fait suite à la réalisation des Phases 2A, 2B et 2C du Programme d’exploration 2008-2009 et couvre une longueur de 1,5 kilomètre sur la structure aurifère à partir de la West Goldbrook vers la East Goldbrook.

STATISTIQUES DES CAMPAGNES DE FORAGE

Longueur totale de la structure 1,5 km foré (sur une longueur totale de 2,5 km)
Total (de trous forés) 321
Trous historiques (avant le 43-101): 254
Campagne 2005 (conforme au 43-101): 23 (2 355 mètres)
2008 – Phase 2A: 16 (4 650 mètres)
2008 – Phase 2B: 16 (4 525 mètres)
2008 – Phase 2C: 12 (3 000 mètres)
Profondeur verticale à partir de la surface (campagne de 2008) 520 mètres (97% de l’ERM est située dans les 350 premiers mètres à partir de la surface)

L’ERM, avec des teneurs de coupure variant entre 0,5 g/t et 5 g/t Au, est présentée dans le tableau ci-dessous.

ESTIMATION DES RESSOURCES MINÉRALES – PROJET AURIFÈRE GOLDBORO (juillet 2009)
MESURÉES INDIQUÉES TOTAL
MESURÉES + INDIQUÉES
PRÉSUMÉES
Teneur de Coupure Tonnes Teneur Onces Tonnes Teneur Onces Tonnes Teneur Onces Tonnes Teneur Onces
(‘000) (g/t) (‘000) (‘000) (g/t) (‘000) (‘000) (g/t) (‘000) (‘000) (g/t) (‘000)
0,50 519 3,08 51,4 7 414 2,06 491,4 7 933 2,13 542,8 10 389 1,78 594,1
1,00 417 3,67 49,3 3 923 3,27 412 4 340 3,31 461,3 5 286 2,81 478,0
1,50 270 4,99 43,3 2 441 4,51 353,9 2 711 4,56 397,2 3 438 3,67 405,9
2,00 197 6,23 39,5 1 680 5,77 311,9 1 877 5,82 351,4 2 447 4,46 351,3
2,50 160 7,14 36,7 1 265 6,94 282,2 1 425 6,96 318,9 1 965 5,01 316,8
3,00 142 7,72 35,2 983 8,14 257,4 1 125 8,09 292,6 1 611 5,52 285,7
3,50 85 10,70 29,2 789 9,35 237,3 874 9,48 266,5 1 337 5,98 257,1
4,00 77 11,38 28,2 647 10,58 220,3 724 10,67 248,5 1 130 6,40 232,3
4,50 60 13,48 26,0 549 11,72 206,9 609 11,89 232,9 934 6,85 205,5
5,00 59 13,66 25,9 475 12,80 195,6 534 12,89 221,5 763 7,31 179,4

 

Avec une teneur de coupure de 1,5 g/t Au, on obtient 2 711 000 tonnes à une teneur de 4,56 g/t Au, totalisant 397 200 onces d’or dans les catégories de ressources mesurées et indiquées, et 3 438 000 tonnes additionnelles à une teneur de 3,67 g/t Au, totalisant 405 926 onces d’or, dans la catégorie des ressources présumées.

Télécharger le rapport

MODÈLE GÉOLOGIQUE DE GOLDBORO

L’ERM a été modélisée à partir du modèle historique accepté des “slate belts” de la propriété Goldboro.  Ce modèle historique interprétait les zones de minéralisation comme étant de type « voûte anticlinale »  (saddle reef), renfermant des veines de quartz et des argilites ainsi que des schistes à grains fins, le long de la structure anticlinale Boston Richardson (« BRAS »).  La minéralisation a été interprétée comme une série de ceintures de forme pliée, dont certaines ont été regroupées en raison de leur proximité (exemple, la Zone 1-2-3).

Orex est d’avis que différents modèles peuvent être utilisés pour l’estimation des ressources minérales.  Plutôt que d’interpréter les zones minéralisées comme des ceintures étroites et plissées à haute teneur (+/- 16 ceintures d’ardoise), les zones minéralisées peuvent être interprétées comme des domaines structuraux plus larges (+/- 4 domaines).  La principale contrainte du modèle des domaines structuraux plus larges se situe dans la distribution de la teneur en or dans les sections non échantillonnées enregistrées à 0 g/t or dans les forages historiques.  Orex croit que les sections non échantillonnées peuvent contenir de la minéralisation en or.  Étant donné les restrictions imposées par le règlement 43-101, Orex a assumé pour les fins de l’ERM que ces échantillons étaient à 0 g/t Au.

L’ERM retient l’approche des ceintures individuelles plutôt que celles des domaines.  Afin de valider le modèle des domaines structuraux plus larges, Osisko (comme gérant du projet en vertu de l’entente d’option) fera du forage intercalaire (Phase 2F) jumelé avec la réalisation des Phases 2D et 2E du présent programme d’exploration de façon à remplacer les teneurs en or dans les sections des forages historiques qui n’avaient pas été échantillonnées.  Quelques 97 sondages sur les 254 sondages de la base de données historiques (avant 1996) contiennent des intervalles non échantillonnés.  Tous les 67 sondages du forage récent (après 2004) ont été échantillonnés sur une base continue sur toute la longueur des sections minéralisées. 

Orex croit que des domaines structuraux plus larges peuvent exister à Goldboro et qu’ils pourront ultimement avoir un impact sur les futures ressources minérales. 

Les renseignements techniques contenus à l’estimation des ressources minérales 2009 présentés ci-dessus sont tirés d’un communiqué de presse émis le 4 août 2009 et ont été préparés par M. Jean Lafleur, M. Sc., géo.et conseiller technique senior pour Orex, par M. Alex Horvath, B.A. SC., ingénieur pour A.S. Horvath Engineering Inc. (Ottawa, Ontario) et par M. Alain Carrier, M.Sc. géo., InnovExplo Inc. (Val-d’Or, Québec). Toutes ces personnes sont des personnes qualifiées au sens du Règlement 43-101.